Étude immobilière d’ING : Impact de l’efficacité énergétique sur le marché

Selon une enquête d’ING, la moitié des Belges ne considèrent plus l’achat d’une maison avec un mauvais score énergétique. Cette tendance s’accentue avec la crise énergétique et des réglementations plus strictes. Les prix pourraient connaître des ajustements en fonction des scores énergétiques.

La hausse des taux d’intérêt et des prix limite l’accessibilité aux logements, selon 87% des Belges. Malgré une légère correction prévue des prix en baisse de 0,5%, la détérioration financière affecte la demande.

L’efficacité énergétique devient cruciale : 36% des Belges achèteraient une maison à rénover énergétiquement, tandis que 15% ne considèrent pas le score PEB. Les prix énergétiquement avantageux offrent des économies en factures d’énergie, mais les coûts de rénovation augmentent, impactant les prix des logements énergivores.

Les prévisions d’ING suggèrent une amélioration de l’accessibilité à la propriété en 2023 grâce à une évolution des prix et une stabilisation des taux hypothécaires, tout en prévoyant une réduction de la surévaluation. Cependant, une incertitude financière impacte la demande et les prêts hypothécaires ont chuté en 2022.

La construction neuve est également affectée par l’augmentation des coûts des matériaux et de la main-d’œuvre, menant à une hausse des prix. Les prévisions pour 2023 suggèrent une légère correction des prix immobiliers, avec des ajustements potentiels plus marqués pour les maisons énergivores.

En conclusion, l’efficacité énergétique prend de l’importance sur le marché immobilier belge, avec des tendances de prix potentiellement variables selon les performances énergétiques des logements.

Louis-Philippe Mamertin

Louis-Philippe Mamertin, 42 ans, marié et père de trois enfants, est un agent immobilier passionné de plongée sous-marine, de golf et de musique. Sa vie est une symphonie d'explorations marines, de drives parfaits et d'accords harmonieux dans le monde de l'immobilier.

Partager sur les réseaux sociaux